7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 07:43

 

à pas lents

j'ouvre mes feuilles et mes oiseaux

mes deuils et mes hivers

 

je prends goût aux racines

à la démarche du matin

 

je marche à l'horizon

 

j'ai un pays à raconter

je mets un nom à chaque feuille

 

je prends racine

me situe à la première branche

l'été me donne l'écorce

et je passerai l'hiver

encore

 

n'ai point besoin d'être éternel

j'ai plein la terre de racines

 

 

 

 

Jean-Yves Théberge

Entre la rivière et la montagne

Les Éditions du Jour, 1969

SG