22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 18:55

 

Les hommes sont des arbres

étranges

 

Ils migrent eux aussi

forcés

ou volontaires

 

Ils emportent leurs racines

dans leur tête

 

Leurs rêves sont de sèves

savoureuses

 

Ils déploient leur ramage

dans des contrées

qu'ils désirent plus sereines

qu'ils croient plus sereines

 

Les arbres tombent

Les hommes aussi

 

Mais leurs rêves sont là

qui les font se dresser

Des rêves

où transhument les langages du monde

 

 

 

 

 

Jean-Louis Clarac

Le Vacarme du monde

Éditions de l’Atlantique, 2011

Prochaine réédition par Encres Vives en juillet 2017

SG