18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 15:52

 

L'image de l'arbre

nous a suivis dans ce voyage

 

Imprévisible et répétée

comme un écho de mots errants.

 

Sur les terres arides

semées de vignes et d'oliviers

le geste incontrôlé de l'incendie

caresse la pierre dure

et son silence

de confins et de vague.

 

 

 

 

Luis Mizón

Voyages et retours précédé de Bibliothèques du Sud

Traduit de l'espagnol (Chili) par Claude Couffon

Obsidiane, 1989

 

 

 

 

 

La imágen del árbol

acompaño nuestro viaje.

 

Imprevisible y repetida

como un eco de palabras errantes.

 

En tierras áridas

sembradas de viñas y de olivos

el gesto sin medida del incendio

acaricia la piedra dura

y su silencio

de límite y de ola.

SG