20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 06:39

 

Foule des arbres noirs

de la sève à l'écorce

comme cuirassant leur faiblesse

de ce liquide aspiré vers le haut

pompant le ciel

à grand-soif de corsaires

 

                    Mes vies si longues

                    mes beaux bateleurs de campagne

                    avec leur sable salivé

                    leur demande incisive de racines

                    leur cœur diffus battant clair sous la main

 

                    parlez-moi d'or

                    encore

                    de la mort éternelle

                    de l'arable mélange

                    de la terre et du sang

 

 

 

 

Francine Caron

Grandeur Nature

Eklitra, 1989

SG