27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 10:05

 

dans le miroir les branches

sortaient de ma tête      de mon dos

puissantes avec leurs feuilles

 

je regardais dans mon cœur

le sang noir de l'histoire      pas encore sec

un soleil qui veut briller à travers un nuage solide

 

des poteaux télégraphiques dans mon champ de vision

je gardais un œil sur la route

l'autre sur le miroir

 

oui le soleil était en feu

mon visage, un miroir en flamme

des branches sortaient touffues de mon dos.

 

 

 

 

Robert Berold

Traduction de l'anglais par Katia Wallisky

Poèmes d'Afrique du Sud

Anthologie par Denis Hirson

Actes Sud, 2001

SG