16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 19:13

 

L'enfant pensait qu'il n'aurait pas voulu

que l'on coupât cet arbre en quatre

Encapuchonné de noir le cœur tremblant

d'un premier amour vécu devant le tableau d'ardoise

il courait pour traverser la place

sous la pluie de son secret

Des femmes fermaient leurs volets

car elle n'aiment pas toutes la lumière pour l'amour

Qui ne pensait pas à l'automne ?

Mais personne ne le nommait

Un homme coupait un oiseau, un arbre tombait

Beaucoup disaient "c'est ça la vie!".

 

 

 

Jean Rivet

SG