24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 19:31

 

Tu soulèves la pierre

où se tenait le poème.

 

Une première étoile se met à briller.

 

Bientôt le ciel

entier se déchire : poussière de mots

amas de pierres minuscules

qui gravissent la montagne.

 

Tu vois l'arbre

et la feuille et le bourgeon

- toutes choses que jamais encore

tu n'avais vues.

 

 

 

Hélène Dorion

Pierres invisibles

Tarabuste

SG