4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 17:02

 

Ce chêne centenaire

a pris racine

en ma rêverie

 

sans fin

je me glisse

dans ses racines

me hisse

dans son tronc

ses branches

 

notre continuelle

croissance

 

notre lente

élévation

 

 

 

Charles Juliet

l'Opulence de la nuit

P.O.L

SG