27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 08:55

 

Livre

 

cet arbre obscur, où le mot

tend on ne sait quoi parmi les feuilles,

poison, potion, dictame.

 

Dehors il pleut. Le sentier a disparu.

 

Reste le cœur à corps des choses et des morts

chuchotant l'aventure

de notre non-savoir.

 

La brume

enveloppe comme une laine

notre exorcisme maladroit.

 

Pourtant l'insecte à travers le bois creux

lui du moins, nous savons le faire foisonner en paroles

 

infusant l'infime

dans un papier

qui fut

écorce et fibre, et qui soutient notre arbre imprévisible.

 

 

 

 

Marie-Claire Bancquart

Avec la mort,

quartier d'orange entre les dents

Obsidiane, 2005