8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 07:56

 

Nous nous sommes aimés de nuit sous l'olivier

Ses feuilles brillaient comme des étoiles

Et l'olivier brillait

Sous l'olivier du ciel au feuillage étincelant

Et dans nos deux poitrines

Tu me l'as dit aussi

Brille le feuillage pacifique

D'arbres de joie

Là aussi brillent des feuilles entre les feuilles voisines et vivantes

Comme les pierres d'un gué

Sous le torrent approbateur et silencieux

De la nuit lumineuse

 

 

 

Pierre Morhange

le Sentiment lui-même

Pierre-Jean Oswald, 1966