18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 07:50

 

          Une belle forêt pour vivre

Où les cerfs — quel bonheur — deviennent nos amis,

          Des fruits purs en guise de vivres,

Un roc près du ruisseau pour y faire son lit,

          Voilà bien tout le nécessaire

Pour le dévôt qui se consacre au Ravisseur.

          La forêt ou une chaumière,

Qu'importe quand on a pacifié son cœur ?

 

 

 

Bhartrihari

La Centurie du renoncement

Traduction du sanskrit

par Dominique Wohlschlag

La Différence, 1993

 

 

 

 

 

Bhartrihari

SG