7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 07:03

 

printemps des poètes 2012

Dans le petit matin

Les sapins sont de cuivre

Je les voyais ainsi,

Voilà un demi-siècle

Et deux guerres mondiales,

Avec de jeunes yeux.

 

 

 

 

Bertolt Brecht

Élégies de Buckow

Traduit par Maurice Regnaut

L'Arche, 2000