15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 06:01

 

                                      (À Thérèse Dezenclos)

 

 

AVOIR ÉTÉ AU SEUIL D'UN ARBRE !

D'en bas

pas en son creux comme l'oiseau

 

c'est reconnaître un architecte fou

qui jongle avec les fruits et les feuillages

pour dessiner des cercles verts —

 

Les mille bras tordus des grands ancêtres

témoignent de l'histoire de la terre —

Chaque nid est un cœur

Chaque branche une épée —

 

Mais tu le vois sourire

au fort des cimes

quand on l'a choisi pour enclos

quand on échevelle sa tête

quand on crépite de plains-chants

 

Alors il va et se prépare

aux bonnes vieilles

grandes manœuvres de l'amour

 

 

 

 

Francine Caron

Grandeur Nature

Eklitra, 1989

 

 

 

 

 

Séraphine de Senlis - L'arbre de vie

 

Séraphine de Senlis

L'arbre de vie, 1928

Musée d'Art et d'Archéologie de Senlis, France

SG