17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 06:04

 

Que le silence vienne et que je reste tel

Qu'un cyprès reliant la glaise et les nuées,

Gardien stable et secret des tombes amassées,

Oreille de feuillage à l'écoute du ciel !

 

Messager pour la terre et du cœur de l'azur,

Qu'une voix me traverse et que je fasse entendre

La réponse, aux vivants trop puissants et trop tendre,

Mais, qui, sur un point d'or, les frappe du son pur !

 

 

 

Jean Loisy

Poésie

Points & Contrepoints, 1961