16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 07:15

 

Le vent dans l'adultisme des arbres

semble feuilleter une édition brochée

ou encore tâter avec impatience le pouls de la verdure —

 

Mais seul l'ouragan

sans violence déprimante

et comme plongé dans l'oubli

se renie lui-même

et d'autant plus arrache les racines...

 

 

 

                        ♦

 

 

O to víc

 

 

Vítr v dospělosti stromů

bud’ jako by listoval v brožovaném vydání,

nebo jako by netrpělivě počítal puls zeleně —

 

Ale musí to být vichřice,

která bez skličujícího násilí

a jakoby v zapomenutí

zamíta samu sebe

a o víc vyvrací kořeny...

 

 

 

 

Vladimir Holan

L'Abîme de l'abîme

poèmes traduits du tchèque par Patrick Ourednik

Plein Chant, 1991 

SG