19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 07:10

 

 

 

Lorsque en hiver sombre est le matin,

La fenêtre froide semble bien

Un panneau très austère et ancien :

 

Le lierre autour d'elle est enroulé,

Et debout sous la vitre givrée

Les calmes arbres sont enfroqués —

 

Bien protégés contre tous les vents

Et contre les malheurs les plus grands,

Par leurs branchages s'entrelaçant.

 

Peu à peu la pénombre flamboie

Face au carreau, et comme de soie,

L'ultime feuille tremble d'émoi.

 

1909

 

 

O Mandelstam

 

 

Ossip Mandelstam

(La Pierre)

Circé, 2003

SG