14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 06:01

 

Je t'aime.

Tu es l'arbre peuplier

tes yeux ont bu toute l'eau

où trempent tes pieds.

Tu es le miel liquide

et l'odeur prune des bougies

que l'on respire jusqu'au délire

dans l'obscur des soirs sans lune.

Tu es l'arbre de lumière.

Ma main te spatialise.

Mes yeux te cernent.

Tu es là infini et forêt.

Tout rêve existe en réalité.

 

 

 

 

Monique Hostache

Poésie 1 n° 47-48-49

Sept. 1976 - juin 1977

SG