8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 08:10

 

Mes bras vous entourent, et je m'appuie

Sur vous, quand l'alouette chante

Dans l'air, et passent des taches d'or

Et des ombres vertes sur votre écorce.

 

Une saison viendra où vous tendrez

Des planches noires pour me couvrir :

Au mont Jérôme je dormirai, pauvre hère,

Avec les vers à tout jamais.

 

 

 

 

John Millington Synge

Anthologie de la poésie irlandaise du XXe siècle

par Jean-Yves Masson

Verdier, 1996

 

 

 

                           

 

 

 

To the oaks of Glencree

 

 

My arms are round you, and I lean

Against you, while the lark

Sings over us, and golden lights, and green

Shadows are on your bark.

 

There'll come a season when you'll stretch

Black boards to cover me :

Then in Mount Jerome I will lie, poor wretch,

With worms eternally.

 

 

 

 

 

 

 Aux chenes de Glencree

SG