26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 07:06

 

L'arbre abattu offre au futur

L'embrasement de tout son être,

Foudroyé ? et rendant peut-être

Flamme pour flamme au monde impur.

 

Le cœur du bois, comme un atome,

A des orbites de clarté

Et les lignes d'éternité

À se grandir appellent l'Homme...

 

 

 

 

Jacqueline Delpy

Revue "Art et Poésie de Touraine"

n°122, 1990

SG