20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 06:07

 

Tu regardes un hibou

la nuit sur un arbre

et tu vois ce que les hommes ont fait du soleil !

 

Tu écoutes une chouette

le soir huant du haut de son arbre

et tu entends ce que les hommes ont fait de la lune !

 

Une vision de lunettes

qui bavardent entre elles

de double mutisme

et de lumière bègue

 

une terre qui a laissé

sa queue aux étoiles lointaines

et enfermé le feu

dans un cœur blafard comme la lune

et un corps rayonnant comme le soleil.

 

Une branche vêtue

de neutralité

et par intolérance du cosmos

aux langues familières

 

vêtue d'un oiseau

instruit en science oculaire

qui lit dans le ciel

le chant de la terre

que les hommes ont caché.

 

 

 

Armand Olivennes

Traces n°113

mars 1994

SG