14 juillet 2013 7 14 /07 /juillet /2013 17:56

 

Même ce que l'on éprouve

en épousant la forme d'un arbre,

on n'en rend compte qu'avec peine.

 

Il y a toujours plus loin

un rivage qui tremble

ourlé par la mer,

un lac de montagne

comme une île à l'écart.

Ce que l'on contemple

fortifie la vie,

c'est peut-être mieux

pour la mémoire,

pour le regard

qui sont autant de racines

nous délivrant de nos peurs

et déroutant nos soupçons.

 

 

 

Max Alhau

D'asile en exil

Voix d'encre, 2007

SG