6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 06:04

 

De tous les arbres d'indulgence

À l'angle du dernier chemin,

De tous les arbres de silence

À l'aube du dernier matin.

 

Saule, c'est toi que je préfère,

Saule pleureur, saule penché

Saule toujours humilié

Jusqu'à toucher plus bas la terre. 

 

Saule, chemin de ma poussière.

 

 

 

Paul du Peloux

Le berger des collines

Le cerf-volant, 1975

SG