2 octobre 2021 6 02 /10 /octobre /2021 11:47

 

Il arrive fatalement

qu'un jour comme un autre,

l'on dise au revoir à un être cher

en rejetant l'idée

qu'il était semblable

au paysage mourant,

à la lueur au carreau

ou au lierre décharné contre la muraille.

C'est seulement après que le chant

sillonne grandement les ruines

de la mémoire et des choses.

Et s'élève alors l'arbre de tristesse.

 

 

 

Jean Rivet

Les Beaux moments

Éditions Saint-Germain-Des-Prés, 1977

SG