3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 06:14

 

J’écris pour toi ce verger d’ombre

Afin que tu puisses cueillir

Aux branches basses de la nuit

Les figues bleues des galaxies

Mars pomme rouge et Vénus au sang vert.

 

Eau dormante, à qui rêves-tu ?

J’habite en ton nom chaque insecte

La fourrure des lièvres et les labyrinthes d’écailles du ruisseau.

Je vole sous la plume fauve de l’effraie.

Chaque souffle respire en moi.

Tous les vents en passant m’arrachent des secrets.

 

Et je laisse filer au puits de l’au-delà

Un seau pour qu’il remonte à grands remous ma soif

Et le ciel tout ce ciel avide qui me boit.

 

 

 

 

Marc Alyn

Les Alphabets du Feu

iD Livre, 2002

SG