28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 07:15

 

Un arbre ce matin

M'a ouvert le chemin.

Il m'a dit : « Prends mon bras

Avant le grand feuillage ! » 

Il m'a dit : « Prends ma main

Avant le grand ramage ! » 

 

Je ne sais plus son nom

Ni l'émoi de sa peau

Ni l'envol de ses branches

Où dorment les oiseaux.

 

Il m'a juste chanté

La fraîcheur de la lune

Baignant d'une encre bleue

La plume des cyprès.

 

Il m'a juste comblée

De l'eau de ses racines

Et j'ai senti mon cœur,

S'éveiller tendrement.

 

Je lui ai dit : « Allons,

Tous deux vers la lumière,

Vibrons libres et joyeux,

Comme de vieux amants. »

 

 

 

 

Michelle Guianvarc'h

Chemins de traverse

TheBookEdition, 2010

commentaires