6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 07:09

 

   Un tilleul au fond de mon cœur, après avoir perdu toutes ses feuilles, reste vert comme une ombre généreuse. Plus il avance dans le temps, plus épaisse sera sa frondaison. Il prend racine, paisiblement, épousant la forme de la terre. Son histoire, imprégnée des couleurs de la montagne, coule comme une rivière ; avec indulgence, elle rassemble toutes les montagnes et les prend dans son cœur. Le fond de mon cœur est pleinement ébloui.

 

 

You-Joon Jeong

Contemplations de l'arbre

Traduit du coréen par Heun Bong-Geum 

L'Harmattan, 2007

SG