29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 08:27

 

L'arbre l'hiver se tient

noir

fossile ardent du soleil.

Ligneux, lent, terre

le feu prenant corps.

 

Sourd, l'éclat

tous les rayons rentrés

sans révolution ni sans

que se propage

la clarté du ciel

dedans, depuis le tronc.

 

Droit

se tient l'hiver

un arbre où se concentre

la lumière.

 

 

 

Judith Chavanne

Entre le silence et l'arbre

Gallimard, 1997

SG