5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 08:46

 

ÉCOUTE

     ce bruit et ces craquements

     ce sont les feuilles qui souffrent de rhumatismes

 

ÉCOUTE

     ce souffle et ces gémissements

     ce sont les feuilles qui se meurent de désespoir

 

ÉCOUTE

     ce chant et ces plaintes

     ce sont les feuilles qui se meurent de solitude

 

          eh quoi !

          l'été est fini

          l'hiver arrive

          alors pourquoi vivre ?

 

Et les bourgeons leur crient

« Attendez, nous arrivons !

Bientôt ce sera le printemps »

 

Mais elles n'écoutent pas, les feuilles

           quand on se meurt de solitude

           on n'écoute pas

           on n'écoute plus...

 

 

 

Christian Merveille

Les Cahiers de Saint-Germain-des Prés, n°8

Éditions Saint-Germain-des-Prés, 1982

SG