29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 07:10
   

l'enfant traite l'arbre

comme un texte

polyphonique

 

il grimpe dans une partition

 

où chaque branche est la

substance d'un rêve

 

Ce fut le seul bonheur

inattendu, inconnu, bruyant

 

C'était le moment d'équilibre

de joie aussi proche

que ta bouche

 

 

 

Israël Eliraz

Chez Thomas Bernhard à Steinhof

José Corti, 2006

SG