16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 07:12
 
Dans le bois de pins sombre
    Que ne reposons-nous
Parmi l'ombre profonde
    Et fraîche de midi.
 
Le repos serait doux
    Et si doux les baisers
Où la grande forêt
    De pins lève sa nef.
 
La chute des baisers
    Serait plus douce encore
Dans le tendre tumulte,
    Chère, de tes cheveux.
 
Oh, vers le bois de pins,
    Dans le midi du jour,
Viens-t-en, viens avec moi,
    Maintenant, doux amour.
 
 
 
                
 
 
 
 In the dark pine-wood
   I would we lay,
In deep cool shadow
   At noon of day.
 
How sweet to lie there,
   Sweet to kiss,
Where the great pine-forest
   Enaisled is!
 
Thy kiss descending
   Sweeter were
With a soft tumult
   Of thy hair.
 
O, unto the pine-wood
   At noon of day
Come with me now,
   Sweet love, away.
 
 
 
 
James Joyce

Poèmes

Chamber Music, Pomes Penyeach
Traduit de l'anglais par Jacques Borel

Gallimard, 1979

SG