4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 18:07

 

A travers le feuillage des jours

le soleil passe la main

et lance sur le carrelage

la monnaie de notre pièce

Solo d'ombres et de voix

pour que nous y trouvions

la force de prendre

le présent par l'avenir

comme un enfant par ses yeux

et rassemblions assez d'oiseaux

pour croire en l'arbre fraternel

qu'ensemble nous portons

 

 

 

Guy Goffette

Solo d'ombres précédé de Nomadie

poèmes 

Gallimard

SG