7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 09:33

 

tous les termes pour la pluie ont changé

nous disons ces mots-là

leurs sens brûlent ailleurs

 

et l'éclair traverse

ses miroirs de vent

 

pendant que les arbres tombent dehors

 

arbres dont les mains se tendent vers nous

 

arbres de chants de rivières d'animaux de mouvements

dans une pierre

 

arbres où les corbeaux nous attirent dans leurs voix

chatoyantes

 

arbres qui veillent quand la fumée monte autour d'eux

 

arbres aveuglés priant pour nous quand nous les

abandonnons à leurs  ennemis

 

arbres mourants qui brandissent les noms des oubliés

devant nos yeux

 

 

                                                   22 août 2002

 

 

 

Lance Henson

Traduction de Manuel Van Thienen

Bacchanales n°29, nov. 2002

Revue de la Maison de la Poésie Rhône-Alpes

commentaires