3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 07:13

 

Au loin, une enfant joue sur un banc de bois. Absorbée.

 

Elle mime quelque chose. Les branches d'arbre, peut-être. Puis elle cueille trois brins de solitude jaune. Manœuvre pour en faire une tresse unique.

 

Caché derrière le corps gris du tronc, l'esprit moussu d'une vieille parente l'observe. Et la veille.

 

Le saule pâlit ; il s'incline. Ça se voit à peine, mais son corps danse. Les racines remuent, deviennent de minces anguilles roses qui rampent jusqu'à elle. La magie, c'est naturel pour la petite.

 

 

 

Monique Deland

Exit, n°69

Éditions gaz moutarde 

commentaires