12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 07:04

 

La joie déchire enfin le bois

De ce prunier noir de silence.

 

Déjà ce qui t'entoure

Était dans le projet

Qu'aucun espace n'exaltait

 

      La fleur de ce prunier

      Est par-delà le fruit

      En deçà de la mort.

 

 

 

Pierre Torreilles

Denudare

Gallimard, 1993

commentaires