4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 07:01

 

  Arbres

que rien ne retient de courir

si ce n'est l'éclat fulgurant du vide

Espace, cassures d'étoiles éparpillées

sur le sol

Arbres au tronc pétri par le vent

lorsque nous marchons

le corps transfiguré

par la force des collines

comme nous vous aimons

arbres, sans ombres

dressés sur les pierres.

 

 

 

 

 

 

Marc Gratas

 

 

 

    Marc Gratas

    L'Ile illuminée

    1980 

SG