26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 06:03

 

À Menton dans les parcs on trouve de vieux palmiers

qui montent vers le ciel sans se décourager

 

ils en fraisent l'azur de leurs feuilles coupantes

 

fusées lancées au ciel

d'un seul trait pur de fusain charbonneux

sans les hésitations des autres arbres

— d'un jeu de mots bien lourd

je dirais qu'ils y montent

avec la foi du charbonnier

 

 

il nous est arrivé de rester longtemps

à regarder un jardinier

juché en haut du tronc comme un électricien

 

à coups de machette il tranchait

les feuilles basses qui jaunissent

 

après l'opération le tronc

semblait encore plus élancé

 

j'ai pensé qu'au lieu de calvaires

c'était comme si la terre ici

vers le ciel élevait de grands cierges païens 

 

 

 

 

Jean-Claude Pinson

J'habite ici

Champ Vallon, 1991

SG