25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 06:12

 

les arbres bilieux souffraient de la racine

rageaient de ne pouvoir retenir les nuages

dont ils voulaient faire une charpie

pour se soulager de leurs esquilles enterrées

 

il ne leur restait plus qu'à se fouetter follement

jusqu'à l'épuisement serein de ces instants

où les hommes ramassaient les pierres bleues

tombées des toits et relevaient les tuteurs

 

 

 

 

Michel Besnier

Un lièvre en son gîte

Éditions Folle Avoine, 1982

SG