27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 06:10

 

Aveugles      les racines

mais d'une cécité si transparente

 

(la vie s'arrête-t-elle à ce qu'on voit ?)

 

La nuit laisse monter un chant de sève

jusqu'à l'apparition des fruits

dans l'extase de l'aube.

 

 

 

Gilles Baudry

Versants du secret

Rougerie, 2002

SG