16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 07:57

 

La tête incluse dans le tronc du chêne — piédestal de ta dépouille, ton nord, ton futur —, couchée dans la nuit de soie bruissante du nord.

 

Le sang forge dans la tête la question qui fore — donne jour, lunule de jour, à l'horizon de l'ouïe.

 

L'ongle fraye entre les crissements stellaires la note de calme qu'il faut tenir — et ce vent du nord dans les hauteurs du chêne — jusqu'au couchant.

 

 

 

Daniel Blanchard

Idéal portrait

P.O.L, 1984

SG