7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 05:58

 

Dans ma pipe un arbre songe

Et ses racines cheminent

 

On y entend le feuillage

Et l'écorce entre mes dents

Chante sa douce amertume

 

Les chemins de l'air caressent

La soie bleue du souvenir

Et l'œil rouge sous la cendre

Grésille comme la mer

 

Alors des traces de paroles

Demeurent dans la gorge du vent

Et la fumée caracole

Avec les chevaux du temps

 

Fumeur

     pour d'autres rivages

La cendre chaude des mots

Traverse un autre langage.

 

 

 

 

Georges Jean

Parcours Immobiles

le dé bleu, 1995

SG