13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 07:18
  

il s'habille au printemps

sans cacher cet orgueil

d'avoir enduré nu les froids

 

quand la lumière quitte toute chose

on dirait qu'il apprend à voler

tout en gardant la pose

 

et dans le contre-jour il mime sa fumée

 

 

 

 

Daniel Boulanger

À dire vrai

Grasset, 2003

SG