3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 07:00

 

                   I

 

Je redresse une branche

Qui s'est rompue. Les feuilles

Sont lourdes d'eau et d'ombre

Comme ce ciel, d'encore

 

Avant le jour. Ô terre,

Signes désaccordés, chemins épars,

Mais beauté, absolue beauté,

Beauté de fleuve,

 

Que ce monde demeure,

Malgré la mort !

Serrée contre la branche

L'olive grise.

 

 

 

Yves Bonnefoy

Les planches courbes

Gallimard, 2006

SG