10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 06:05

 

Le visage d'un ami

ou un grand arbre

ou parfois

un petit avion sans roues...

c'est ce que je dessinais

avec mon urine jaune et chaude

sur la terre

de ce lointain verger

où les bulldozers récoltent les arbres

afin d'ériger un long mur

sur la dernière traînée jaune

desséchée depuis tant d'années :

 

Le visage de mon ami

est inondé de poussière.

 

mon grand arbre

les bulldozers ne le remarquent pas.

 

et mon avion

s'envole loin... très loin

sans ses roues !

 

 

 

 

Anas Alaili

Avec une petite différence

Traduit de l'arabe par Mohammed El Amraoui

Polder, 2009

SG