11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 14:30

 

Tu vois tomber les feuilles, sans étonnement

sans lever la tête, alors qu'elles descendent

sur nous par milliers, à chaque bourrasque

Peut-être crois-tu qu'elles viennent du ciel

telles des plumes d'anges turbulents

car tu es trop petite, en ce premier automne

pour apercevoir la cime lointaine

des grands acacias, comme nous des arbres

encore plus hauts qui donnent la pluie

 

 

 

Jean-Pierre Lemaire

Visitation

Gallimard

SG