21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 07:14
   

La feuille se lève,

c’est l’aube incertaine,

c’est le temps des fous.

 

Fou, je veux bien être,

c’est être prophète,

c’est être vivant.

 

La feuille se lève,

une autre la suit.

 

Ce double soleil

créant le zénith

brûle les robots

et les cloisons d’or.

 

Ses rayons serrés

en réseaux secrets

tissent l’univers,

 

au huitième jour

deux feuilles s’élèvent,

l’érable s’endort…

 

 

 

 

Janine Graveline

Racines du sable

Le Pont de l'Épée, 1977

SG