13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 17:35

 

                           À Moustaki, cette vague verte

 

Des forêts salées

surgissent des cerfs

qui sont des dauphins

bondissant dans leur beauté

comme des arcs célestes.

 

Ils semblent faits de feuilles d'olivier

après une pluie de lumière de lune.

 

Comme des poulains

comme des cloches

ils sautent

brillent

éclaboussent

des rêves.

 

 

 

Blanca Andreu

traduction de Isami Nakasone

Le Taillis Pré

 

 

                        

   

  

 

Oceánidos

 

 

                        A Moustaki, esta ola verde

 

 

De los bosques salados

llegan ciervos

que son delfines

brincando en su belleza

como arcos celestes.

 

Parecen hechos de hojas de olivo

tras una lluvia de luz de luna.

 

Como potros

como campanas

saltan

brillan

salpican

sueños.

SG