10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 07:05
  

L'escalier s'enfonce dans l'arbre. L'arbre débouche sur la mer. La mer enfante une île sacrée. L'île m'accueille avec des femmes. Les femmes m'offrent du cuivre et des oranges. Le cuivre envoute mes os. Les oranges m'enivrent. L'ivresse m'entoure de serpents. Les serpents suivent l'ange sous la pierre. Les pierres verdissent. Leur verdissement touche ma nuit. Ma nuit devient le lieu du dieu.

 

 

 

Jean-Claude Renard

Toutes les îles sont secrètes

Seuil, 1984

 

 

 

 

Ernst Fuchs Paradiso

 

Ernst Fuchs

Paradiso

SG