5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 18:03

 

    Ils sont deux, plus grands qu'un homme, si verts qu'on se demande où ils prennent leur eau dans cette carrière à mille mètres, parmi les ferrailles et des ronces pour les protéger des voleurs,

     aussi comment ils sont venus, au nom de quel droit, liberté, miracle, de s'envoler, fuir, et de s'installer là et de croître comme si ce trou les attendait.

     A l'aise, ils se balancent tels des amants dans un bal.

 

 

 

Georges-L. Godeau

C'est comme çà

Le Castor Astral

SG