18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 07:17

 

Quinze ans durant

souventes fois

je suis venu

voir l'amandier

s'ouvrir en fleur.

 

Je me fais vieux :

septante trois.

Mes vieilles jambes

ont bien du mal.

 

Cette fois pour sûr

sera la dernière.

C'est pourquoi je viens

dire un long adieu

aux fleurs d'amandier.

 

 

 

Claude Roy

Le Voleur de Poèmes

Mercure de France

SG