1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 17:25

 

Le cerisier ce matin nous fit ses adieux

il partait pour l'Amérique

 

à quoi attacherons-nous l'âne demanda la mère

à l'ombre de son tronc répondit le père

 

Nina qui touillait la neige pour le souper

ajouta trois grains de cumin

au diable l'avarice

 

L'ombre se consume d'amour pour l'arbre absent

midi l'étrécit tache de douleur sous son pied

la terre est opaque de chagrins retenus

où prennent source les larmes ?

 

La pluie n'est plus la même depuis la mort du petit frère

dit la mère

jadis elle sortait des volets

laissant le ciel à la neige qui fondait d'étonnement

 

A quoi sert la neige ?

à effacer la terre pour la réécrire correctement

 

 

 

 

Vénus Khoury-Ghata

Quelle est la nuit parmi les nuits

Mercure de France

SG