16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 06:04

 

Le loup qui sait ouvrir les portes

Aux enfants cousus de fil blanc

L'arbre qui sait compter le temps

Dans la forêt des bons enfants,

L'arbre qui sait courir sa chance

De tous ses bras cherchant le ciel

L'arbre et le loup sur mon chemin

Avec l'eau des fonts à miracles

Pour préserver de vile engeance

Avec le saint dans ses chapelles

Le pélerin, le ramoneur,

Le quête-vent que l'aube agace

Dans les framboisiers des clairières

L'arbre et le loup, le saint, la nuit,

Les douze marches de la cave

Les tonneaux à marie — grouettes —

Ah ! le bonheur, humbles mamans,

D'écouter grésiller vos cœurs

Au sein des drames villageois.

 

 

 

Charles Bourgeois

Le paysan mort

L'arbre à paroles, 1998 

commentaires